Nicolas Vatin élu à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

jeudi 03 mai 2018 - 11:15

nicolas-vatin-2018.jpgNicolas Vatin a été élu à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres le 16 février 2018.
Historien de l’Empire ottoman (XVe-XVIIe siècle), il a étudié, seul ou en collaboration, les rapports entre Ottomans et Occidentaux, l’histoire maritime ottomane et la piraterie, l’organisation du pouvoir, l’application administrative de la loi, la légitimité de la dynastie ; il a participé à un programme d’épigraphie funéraire envisageant les épitaphes comme source d’histoire sociale, ainsi qu’à des réflexions sur l’organisation des cimetières et leur place dans la ville, et sur la mort chez les Ottomans à partir de l’étude des décès et successions des sultans ou de celle du formulaire des épitaphes et de ce qu’il nous apprend de l’attitude de la société musulmane ottomane face à la mort.
Ces travaux sont fondés sur la publication et l’exploitation de documents d’archives (mentionnons sa participation au catalogue du fonds ottoman des archives du monastère de Patmos), mais aussi de chroniques, auxquelles il consacre le principal de son séminaire d’ « Études ottomanes, XVe-XVIIe siècle » à la IVe Section de l’EPHE où il est Directeur d’études cumulant depuis 1999. Par le déchiffrement, la traduction et le commentaire de ces textes, il y propose une formation en paléographie, philologie et histoire ottomanes. On y a ainsi étudié les récits ottomans de la prise de Constantinople (1453), le récit par Feridun de la dernière campagne de Soliman (1566) ou la geste de Hayreddin Barberousse : textes dont la publication est le fruit du travail commun avec les auditeurs.