Yola GLOAGUEN

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mercredi 13 janvier 2016 - 13:30
Les villas réalisées par Antonin Raymond dans le Japon des années 1920 et 1930. Une synthèse entre modernisme occidental et habitat vernaculaire japonais

Mme Yola GLOAGUEN soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Nicolas FIÉVÉ

  • La Maison de l'Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75116 PARIS, Grand salon, 1er étage
  • Jury : M. Joseph ABRAM, M. Jean-Louis COHEN, M. Nicolas FIÉVÉ, M. François LACHAUD, M. Michael LUCKEN

Résumé

Abordé sous la forme d’une étude de cas, ce travail se situe à la croisée des trois domaines de recherche que sont l’architecturologie, l’histoire de l’architecture et l’histoire du Japon. Il se propose de cerner le processus de conception architecturale par lequel l’architecte tchèque naturalisé américain Antonin Raymond (1888-1976) a effectué une synthèse du modernisme occidental et de l’habitat vernaculaire japonais. Organisée en trois parties, la thèse s’ouvre sur une biographie présentant le parcours qui mène Raymond de sa Bohême natale jusqu’au Japon, en passant par les États-Unis. Elle se poursuit avec l’étude des circonstances dans lesquelles il s’établit en tant qu’architecte indépendant à Tōkyō, en rendant compte d’un certain nombre d’outils nécessaires à la pratique architecturale dans le contexte japonais. Enfin, une sélection de dix-sept villas réalisées entre 1921 et 1938 est présentée. L’analyse de ces habitations réalisées pour une clientèle d’élite permet d’observer les étapes du développement du processus de création architecturale de Raymond.

Abstract

The villas designed by Antonin Raymond in 1920s and 1930s Japan: a synthesis of Western modernism and Japanese vernacular architecture

In the form of a case study, this thesis is situated at the crossroads of architecturologie, history of architecture and history of Japan. The purpose of this research is to define the process of design through which Czech born American architect Antonin Raymond (1888-1976) performed a synthesis between Western modernism and Japanese vernacular architecture. The thesis is organised in three parts. The first part is a biography tracing the journey that lead Raymond from his native Bohemia to Japan, via the United States. The second part explores the circumstances of his establishment as an independent architect in Japan, and the third part analyses a selection of seventeen houses designed and built between 1921 and 1938. These works illustrate the development of Raymond’s process of design in the context of Japan.