Valérie AUBOURG

Diplôme :
HDR
Date :
vendredi 12 octobre 2018 - 14:00

Mme Valérie AUBOURG présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), Salle Las Vergnas (n°366), 3eme étage, 13 rue de Santeuil, 75005 Paris
  • Jury : M. FRÉDÉRIC LAUGRAND, Mme DEIRDRE MEINTEL, M. DENIS PELLETIER, M. CHRISTOPHE PONS, M. PHILIPPE PORTIER, M. JORGE SANTIAGO, M. JEAN-PAUL WILLAIME

Valérie Aubourg présentera un dossier d’habilitation à diriger des recherches qui repose sur deux mémoires.

Le premier est un mémoire de recherche original titré : Réveil catholique. Influence évangélique au sein du catholicisme. Ce mémoire s’articule autour d’une enquête ethnologique menée sur trois terrains : les dispositifs Miracles et Guérisons, la Prière des Mères et le renouveau paroissial. Traditionnellement, le terme « Réveil » est réservé au protestantisme évangélique. En faisant de ce terme le premier mot du titre, VA souligne l’influence du protestantisme évangélique sur le catholicisme contemporain. Parti reconquérir des terres françaises en voie de sécularisation, le catholicisme emprunte aux églises évangéliques ses pratiques performantes. En associant les mots « Réveil » et « catholique » VA entend montrer la manière originale dont l’Église de Rome s’en empare : cette régénération s’inscrit dans un héritage religieux et des traditions culturelles particulières. Loin d’elle l’idée d’une simple acculturation au monde évangélique dans sa version initiale et donc protestante. C’est précisément au cœur de cette dialectique que se situe cette recherche : entre évangélicalisation et recatholicisation du christianisme. Au final, elle permet de dresser le portrait d’un visage inédit du christianisme.

Le second est un mémoire de synthèse intitulé : La religion et ses transformations de l’île de La Réunion à Lyon. Une ethnologie de la rencontre. Il retrace les principales étapes d’un parcours s’appuyant sur une expérience de 7 années de recherches menées à La Réunion qui se sont poursuivies dans la ville de Lyon. Cette dernière fut un lieu de formation avant de devenir un lieu d’enseignement de l’anthropologie, de prise de responsabilités universitaires et d’observations. Le mémoire est composé de trois parties qui correspondent à trois étapes : en premier, une recherche entreprise au sujet du christianisme charismatique dans l’Océan indien; en second, des études portant sur les transformations du catholicisme métropolitain et enfin, un chantier ouvert sur les migrants catholiques en provenance d’Afrique, d’Asie, des sociétés créoles et d’Amérique Latine dans le cadre du projet ANR ReliMig que VA coordonne.