Thibaut d'HUBERT

Diplôme :
HDR
Date :
samedi 26 mai 2018 - 09:30

M. Thibaut d'HUBERTprésente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Institut National d'Histoire de l'Art (INHA), Salle Vasari - 1er étage, 2 rue Vivienne, 75002 Paris
  • Jury : Mme Nalini Balbir, M. Philippe Benoît, Mme Françoise Delvoye, M. Hans Harder, M. Stefano Pellò, Mme Isabelle Ratié

« Multilinguisme littéraire et poétique en Inde du Nord, XIVe-XIXe siècles »

Le dossier aborde divers aspects du multilinguisme littéraire tel qu’il était pratiqué en Inde du Nord, et en particulier au Bengale et dans les régions adjacentes. Il comprend un mémoire de synthèse dans lequel je reviens sur mes travaux concernant l’intertextualité dans la littérature bengali médiévale, la place du sanskrit et du persan dans la formation des poètes, et les traits caractéristiques de la poétique vernaculaire dans l’est du sous-continent indien. Cet itinéraire de recherche est illustré par une sélection de publications sur l’histoire littéraire du Bengale, la tradition manuscrite et la poétique bengali, et les rapports entre le persan et les langues vernaculaires à travers le monde persanophone. Le dossier comprend aussi une monographie sur la littérature bengali dans le royaume d’Arakan (In the Shade of the Golden Palace: Ālāol and Middle Bengali Poetics in Arakan, Oxford University Press, 2018) et le manuscrit d’un travail inédit intitulé : Meaningful Rituals: Persian, Arabic and Bengali in the Nūrnāma Tradition of Eastern Bengal. En plus d’une discussion détaillée sur le traitement de la cosmogonie par la lumière entre tradition scolastique et textes rituels dans l’islam, cet ouvrage comprend le texte et la traduction de versions persanes et bengalis du Nūrnāma (Le livre de la lumière), ainsi que la première édition d’un texte bengali à partir d’un manuscrit écrit à l’aide de l’alphabet arabe. L’édition de ce texte est accompagnée d’une traduction, d’une analyse linguistique et d’un glossaire analytique de l’ensemble des mots de cette version composée au XVIIe siècle par Muḥammad Shafīʿ dans la région de Chittagong. L’étude des textes et des manuscrits du Nūrnāma montre la présence du persan et de l’arabe dans la vie religieuse en dehors des élites urbaines. Le contenu de ces textes révèle à la fois une continuité et des points de rupture entre les discours scolastiques sur la création par la lumière et les récits cosmogoniques présents dans les textes rituels et narratifs. Meaningful Rituals offre une approche de l’islamisation des pratiques littéraires dans les campagnes du Bengale sur la base d’une étude détaillée de textes persan et bengalis sur la cosmologie islamique.