Pierpaolo BRENA

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Systèmes intégrés, environnement et biodiversité
Date :
mardi 22 novembre 2016 - 14:30
Dimensions écologique et humaine de la relation homme-requin : approches fondamentale et appliquée du nourrissage artificiel de requins en Polynésie française

M. Pierpaolo BRENA soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Serge PLANES

  • Université de Perpignan
  • Jury : M. Eric CLUA, M. Jeremy KISZKA, M. David LUSSEAU, Mme Sophie MONTUIRE, Denis ODY, M. Serge PLANES

Résumé

Le nourrissage artificiel de requins présente d'importants enjeux écologiques et sociétaux en raison de son impact environnemental mal connu et de la forte controverse publique qui complique sa gestion. Cette thèse propose une réflexion au carrefour des sciences naturelles et sociales, en étudiant la réponse comportementale des requins en termes d'organisation sociale et de déplacements spatiaux, ainsi que le rôle des perceptions sociales dans une meilleure caractérisation du conflit social sous-jacent. Nous décrivons la place centrale des sites de nourrissage dans les réseaux de déplacement des requins tigre et requins citron, et montrons les capacités des requins citron adultes à développer des stratégies comportementales adaptées au contexte de compétition inhérent aux activités de nourrissage. Nous effectuons une interprétation fonctionnelle de tous les effets du nourrissage décrits à ce jour et mettons en évidence une cascade d'effets majoritairement délétères se répercutant de l'échelle individuelle à l'échelle de l'écosystème. En caractérisant la dimension humaine de cette relation particulière entre Homme et Requin, nous identifions les principaux facteurs du comportement des usagers de la mer vis-à-vis du nourrissage et discutons le développement de l'activité selon les lois de l'offre et de la demande comme le principal facteur de risque à l'apparition de mauvaises pratiques et les effets pernicieux qui leurs sont associés. Les approches entreprises au cours de cette thèse illustrent la complémentarité des sciences naturelles et sociales dans la caractérisation et la gestion des relations entre société et ressources naturelles.

Abstract

Ecological and human dimensions of the human-shark relationship: fundamental and applied approaches of artificial shark provisioning in French Polynesia

Artificial shark provisioning bears critical ecological and societal stakes because of its underinvestigated environmental effects and the strong public controversy that undermines management plans. This thesis aims at combining natural and social science approaches to characterise both (1) the behavioral response of tiger and sicklefin lemon sharks that are targeted by provisioning operations and the (2) role of public perceptions in better apprehending the latent social conflict. We describe the central place of provisioning sites in the movement networks of tiger and sicklefin lemon sharks and describe the capacity of lemon sharks to develop behavioral strategies that are adapted to the competitive context that is inherent to provisioning operations. We provide a functional interpretation of all effects of provisioning reported so far in the literature and highlight cascading and predominantly deleterious effects through the individual to the ecosystem-scale. By investigating the human dimension of this case of human-shark interactions, we identify the main drivers of both operator and ocean user behavior and discuss the unregulated expansion of shark provisioning activities as the main factor of risk to the emergence of bad practices and the associated pernicious effects. The approaches presented in this thesis highlight the advantages of combining natural and social sciences for a better characterization and management of the interaction between society and natural resources.