Nicole DESLANDES

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mercredi 28 juin 2017 - 14:00
La flore et le paysage imaginaire dans les images médiévales à l'époque des Valois. Une écriture analogique

Mme Nicole DESLANDES soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Michel PASTOUREAU

  • EPHE-Sorbonne - 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris. Escalier E, 1er étage, salle D064
  • Jury : M. Christian DE MERINDOL, M. Laurent HABLOT, M. François JACQUESSON, M. Michel PASTOUREAU

Résumé

À la fin du Moyen Âge les fleurs sont fréquemment représentées dans les tapisseries, les manuscrits enluminés et les tableaux. L’objectif de l’étude est d’établir qu’il ne s’agit pas d’un simple procédé décoratif. Les fleurs, support naturel de la couleur, constituent un système symbolique par analogie dont la fonction est de guider le spectateur dans sa lecture de l’image. La construction des images en réseaux signifiants avec la flore symbolique accompagne un comportement nouveau, la Devotio Moderna, sous l’influence des ordres Mendiants, notamment les Dominicains. L’objectif est de guider le fidèle lors de ses prières. Les imagiers utilisent également ce système pour représenter les rois français Valois qui souhaitent proclamer leur lien privilégié avec Dieu. L’étude de ce système symbolique, contenu et structure, nous permet de mieux comprendre la mentalité médiévale avec sa façon particulière de penser le monde.

Abstract

Flowers and landscape in the medieval images during the dynasty of the French Valois kings. An analogical way of writing.

At the end of the Middle Ages flowers are frequent in tapestries, manuscripts and paintings. The aim of this study is to prove they are not just decorative items but that they have their own function in images. These flowers, especially by means of their colours, make up a symbolical system aiming at guiding the reader to understand the inner sense of symbolical images. This special way of composing images is concomitant with a new way of praying God, the Devotio Moderna, under the supervision of preachers, especially the Dominicans. The image-makers also use these new patterns to picture the French Valois kings in order to assert their alleged special relationship with God. The study of this symbolical system, contents and structure, enable us to understand better the particular medieval way of thinking the world.