Nicolas GAUVRIT

Diplôme :
HDR
Date :
mercredi 07 juin 2017 - 14:00

M. Nicolas GAUVRIT présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Bâtiment FMSH, salle 09, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Jury : M. JEAN-PAUL DELAHAYE, M. ROBERT FRENCH, M. BENOIT LEMAIRE, M. FABIEN MATHY, M. ARNAUD REY, M. JOEL SWENDSEN

La complexité algorithmique peut aujourd’hui être approchée de manière plus fiable et plus précise grâce à la création récente de nouvelles méthodes d’approximation fondées sur des calculs massifs implémentant la méthode dite du théorème de codage, inventée et promue notamment par le groupe de recherche Algorithmic Nature. Les potentialités de cette méthode, que des psychologues comme Nick Chater avaient déjà soupçonnées il y a 20 ans, prennent une nouvelle dimension et se développent dans des domaines étonnants de diversité. Aujourd’hui, la complexité algorithmique est par exemple utilisée pour étudier la perception visuelle, le raisonnement inductif, la perception du hasard, les croyances irrationnelles, l’émergence des structures linguistiques ou la neuropsychologie. M. Nicolas GAUVRIT présentera succinctement la théorie mathématique qui permet d’estimer la complexité algorithmique d’une suite finie, et en décrirai plusieurs applications, dans des champs variés allant des sciences cognitives à la psychologie sociale en passant par la psychologie différentielle.