Nevzet CELIK

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Religions et systèmes de pensée
Date :
mardi 12 janvier 2016 - 09:30
The Characteristic and Development of The Gülen Movement in France: Its Nature and Strategy in the Debate of Islam and Laïcité (2000-2015)

M. Nevzet CELIK soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Pierre-Jean LUIZARD

  • CNRS - Site Pouchet - 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris
  • Jury : Mme Nilufer GOLE, M. Pierre-Jean LUIZARD, M. Jean MARCOU, M. Thierry ZARCONE

Résumé

Définition et développement du mouvement Gülen en France: identité et stratégie dans le débat sur l’islam et la laïcité (2000-2015)

L’essor de mouvements islamistes - ou d’inspiration islamiste - et de leurs activités dans le monde contemporain exige l’étude de leur finalité et de leur rôle. Les discours et activités de ces mouvements, qu’ils fussent sociopolitiques ou religieux, et leur relation avec le monde laïque, sont variables. Le présent travail vise à analyser l’émergence et le développement de l’un de ces mouvements en France, le réseau islamique turc transnational de Fethullah Gülen (GM). La thèse présente d’abord le contexte idéologique et historique dans lequel le mouvement de Gülen s’est développé. L’expérience turque de la laïcité (laiklik) a influencé la forme et la stratégie d’expansion du mouvement à l’étranger, notamment en France où le modernisme turc a influencé une implantation relativement restrictive du modèle français. La thèse s’attache à montrer l’étroite interconnexion qui existe entre les activités éducatives, sociales, culturelles et économiques avec la hiérarchie du mouvement en Turquie et à travers son réseau international. Elle met en lumière les éléments fondamentaux sur lesquels repose le mouvement : ses ressources humaines, ses organisations, ainsi que son pouvoir financier mais explique aussi le rôle de l’idéologie de Gülen dans la mobilisation sociale ainsi que dans ses actions de légitimation. Elle montre que le succès de Gülen en France relève de la subtilité de sa stratégie de développement: le facteur islamique est cultivé dans la sphère privée et soigneusement écarté de la sphère publique. Enfin, le présent travail montre que le mouvement de Gülen est ambigu et il questionne son identité proclamée de mouvement apolitique, alors que le mouvement s’est illustré récemment dans l’arène politique contre le gouvernement turc. La thèse clarifie le développement du mouvement en France sur la base du concept d’Islam apolitique, et le pouvoir de mobilisation de ce dernier, grâce à la théorie de mobilisation des ressources via la structure organisationnelle, ses activités d’adaptation et de légitimation et son réseau et organisation hiérarchique.

Abstract

The rise of Islamic or Islamic-based movements and their activities in the contemporary world has required studying their aim and role. However, their discourses and activities, either as socio-political or as religious movements, and their relation with the secular contemporary world are diverse. The present work aims to analyze the emergence and development of one of these movements in France, the transnational Turkish-Islamic based “Gülen Movement” (GM). The thesis presents first its ideological background and the historical context in which the GM grew. The experience of Turkish secularism (laiklik) influenced the form and the strategy of the GM abroad, especially in France where Turkish modernism influenced a relatively restrictive implementation of the French model. Then, it shows the close interconnection of the GM’s social, cultural educational and business activities in France, and the hierarchy of the Movement and its network at the national and international level. This thesis highlights the fundamental elements on which the Movement lays, human resources, organizations and financial power, and explains the role of the Movement leader’s ideology in human and social mobilization and legitimization activities. It shows that the GM’s success in France is due to a familiar formula in the installation process of its earlier development in Turkey as well as in other countries, and its capacity to balance visibility and invisibility of Islam respectively in the private and the public spheres. Finally, it shows that the GM has an ambiguous identity, and questions the future of a declared non-political movement, which recently illustrated itself in a political battle – still ongoing – with the current Turkish government. The thesis clarifies that the Movement’s development in France has been made possible by explaining the concept of non-political Islam, and its successful mobilization made possible by outlining resource mobilization theory through its opportunity organizational structure, adaptation/legitimization activities, and hierarchical/network organization.