Nadia CONSIGLIERI

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mercredi 18 mars 2020 - 00:00
La représentation zoomorphique dans les Beatus (ca. 900-1235). Une étude sur la rhétorique visuelle et la matérialité plastique de sa faune Apocalyptique.

Nadia CONSIGLIERI soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Patrick HENRIET

Co-tutelle avec l'université de Buenos Aires (ARGENTINE)

  • Puan 480, C1420, Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Argentina. Facultad de Filosofía y Letras, Universidad de Buenos Aires. Salle : Aula Magna
  • Jury : M. Patrick HENRIET, Mme María Cristina CORREIA LEANDRO PEREIRA, M. Ariel Omar GUIANCE, M. Fabián Alejandro CAMPAGNE, M. Daniel RUSSO

Résumé

Cette thèse de doctorat porte sur les rôles rhétoriques des éléments visuels dans les représentations zoomorphes dans les Beatus. Ces manuscrits enluminés ont été produits principalement dans la zone ibérique, mais aussi en territoire français et italien pendant les Xe et XIIIe siècles ; la période dans laquelle le Commentaire à l'Apocalypse du Beatus de Liébana a été copié par une grande assiduité au sein des scriptoria monastiques. Selon sa provenance et l’époque d'exécution, les versions des animaux sont modifiées. Les différentes figures animales sont structurées à partir des pôles du sacré au diabolique en continuité avec la classification isidorienne basée sur les opposées domesticationbestialité présente dans leurs Etymologiae. Nous établirons l'hypothèse dont ces représentations zoomorphes chez les Beatus portent des fonctions idéologiques et rhétoriques en agissant comme structures effectives de soutènement du contenu eschatologique du Commentaire dans la lectio monastique.

Abstract

This PhD thesis proposes to research the rhetorical roles of visual elements in the zoomorphic representations of Beatus manuscripts. These illuminated codex were mainly produced in the Iberian region but also in French and Italian territory between the 10th and 13th centuries ; the time when the Commentary on the Apocalypse of the Beatus of Liébana was copied by great assiduity in monastic scriptoria. Depending on its origin and the period of execution, the versions of their animals were modified. In this regard, the different animal figures are structured in these manuscripts from the sacred and devil poles in continuity with the Isidorian classification based on the opposite concepts domestication- bestiality of their Etymologiae. We will demonstrate that these zoomorphic representations in Beatus codex acquire ideological and rhetorical functions by acting as effective support structures for the eschatological contents of the Commentary in the activity of monastic lectio.