Marta MIATTO

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Section des sciences religieuses
Date :
vendredi 08 septembre 2017 - 10:00
Costruzione e percezione delIo spazio rituale nef Mediterraneo antico. L'esempio dell'Africa romana

Mme Marta MIATTO soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. John SCHEID et Mme Sabina CRIPPA

Cotutelle : Università Ca' Foscari, Italie

  • Università Ca' Foscari, Palazzo Malcanton Marcorà 3484/D, Venise, Italie, salle Del Direttore del Dipartimento
  • Jury : M. John SCHEID, Mme Sabina CRIPPA, M. Olivier DE CAZANOVE, Mme Federica FONTANA

Résumé

La recherche se présente comme une enquête sur les pratiques religieuses et spatiales dans l'ancienne Méditerranée, à travers une analyse interdisciplinaire sur la catégorie d'espace rituel comme procès intégré des traits corporels, idéologiques et symboliques. Dans la première partie on discute les catégories anciennes et modernes apte à définir l'espace rituel en tant que concept compréhensif de paysage religieux, lieux de culte et architecture sacrée, en utilisant perspectives différentes comme celles de l'histoire de religions, de l'anthropologie religieuse et de l'archéologie. La deuxième partie se concentre sur les catégories d'espace et de rituel dans ses relations avec les principes de la logique polythéiste et des pratiques spatiales; au centre de la réflexion sont l'aspect de la monumentalisation des lieux de culte et de la présence des dieux dans l'espace rituel que leur consacrent les hommes, en particulière à Rome. La troisième partie est centrée sur le contexte de l'Afrique romaine et prend en examen des cas d'études dans le cadre du contact entre cultures, romaine et indigène. En utilisant des sources épigraphiques et archéologiques on réfléchit sur la transformation des espace rituels et cultuels après la "romanisation", comme le sanctuaire de Thinissut et les lieux de culte de Thugga.

Abstract

This research is a survey of religious and spatial practices in the ancient Mediterranean, that takes its start from an interdisciplinary analysis of the category of ritual space as an integrated process of bodily, ideological and symbolic traits. The first part discusses the categories that in ancient and modern times have been used to define the ritual space (religious landscape, places of worship, religious architecture) considering the perspectives of history of religions, religious anthropology and archeology. The second part focuses on the categories of space and of ritual in their relationship with the founding principles of polytheistic logic and religious practice. Both the concrete aspect of the monumentalization of the places of worship and the conceptual one of the presence of gods in ritual spaces (particularly in Rome) are investigated. In the third part the Roman Africa is explored, examining some significant case studies in the context of the contact between roman and indigenous cultures. Using epigraphic and archaeological sources, the transformation of the cultural spaces in the Roman period, and the expansion of Roman models in contact with indigenous models, are investigated, focusing on the cases of the Thinissut sanctuary and of the places of worship of the city of Thugga.