Marie-Hélène KERVRAN

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mardi 28 novembre 2017 - 14:00
Il Ballarino (1581) de Fabritio Caroso. Traduction, commentaire et édition critique

Mme Marie-Hélène KERVRAN soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Cécile REYNAUD

  • EPHE - Maison des Sciences de l'Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 PARIS, salle 5
  • Jury : Mme Cécile REYNAUD, Mme Marina NORDERA, M. Dinko FABRIS, M. Fabio ZINELLI

Résumé

La thèse comporte deux parties : I- Le commentaire sur le traité italien de danse de la Renaissance Il Ballarino de Fabritio Caroso. Il est suivi d'un apparat critique. II- La traduction en langue française de l'ouvrage et la transcription musicale en édition moderne des quatre-vingt une tablatures de luth jointes aux chorégraphies. Le commentaire indique les sources françaises de l'oeuvre ainsi que quelques sources en Europe, puis examine les deux parties du traité de danse. La première partie intitulée Primo Trattato donne les Règles expliquant les pas. La deuxième partie, intitulée Secondo Trattato contient les poésies, les chorégraphies et la musique des danses en tablature italienne de luth. La dédicatoire principale du livre, Bianca Cappello, ainsi que les autres dédicatoires des chorégraphies, est présentée en relation avec le mécénat féminin. La vie de Caroso a été l'objet de recherches sur la place de la danse dans les cours italiennes de la Renaissance et sur le statut du maître à danser. Le commentaire retranscrit les documents historiques italiens concernant la vie du maître à danser. La thèse situe Caroso dans l'histoire plus large de la danse noble depuis le Moyen Âge et étudie ensuite les trois éléments constitutifs du traité : Poésie, Musique, Chorégraphie. Une comparaison est établie entre les deux traités de danse de Caroso : Il Ballarino (1581) et Nobiltà di Dame (1600), écrit presque vingt ans plus tard. Les critères de traduction et de transcription musicale sont ensuite expliqués. Les Annexes comportent des documents d'Archives italiennes, des documents musicaux et iconographiques. III- La traduction du Ballarino se présente dans l'ordre établi par Caroso et accompagnée des gravures originales.

Abstract

There are two parts to the thesis : I- The commentary on the Italian treatise of Renaissance Court dances on Renaissance Il Ballerina of Fabritio Caroso. It is followed by critical notes. II- The translation of the work into French and the musical transcription into modern edition of the eighty one lute tablatures linked to the choreographies. The commentary indicates the primary French sources of the work and some other European sources, then examines the two parts of the treatise. The first one, entitled Primo Trattato, gives the rules with the explanation of the steps. The second one, entitled Secondo Trattato, contains the poetry, the choreographies and the lute Music of the dances in Italian tablature. The main dedicatee of the treatise's Bianca Cappello, and the other dedicatees are presented in relation with the feminine patronage. The study of Caroso's life has led to research about the role go dance in the Italian courts of the Renaissance and the status of the dance-master. The commentary includes Italian historical documents about the dance-master's life. The thesis places Caroso in the wider history of court dance in Italy since the Middle Ages. It then studies the three constituent elements of the work : Poetry, Music, Choreographie. It also provides a comparison between the two dance treatise by Caroso : Il Ballerina (1581) and Nobility di Dane (1600), written nearly twenty years later. The criterions of the translation and musical edition are explained. The Appendix contains Italian archive documents, musical and iconographic documents. III- The translation of Il Ballerina follows the order set by Caroso. The original engravings are included into the translation.