Julie BRUMBERG-CHAUMONT

Diplôme :
HDR
Date :
lundi 02 décembre 2019 - 13:30

Julie BRUMBERG-CHAUMONT présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Maison des Sciences de l'Homme, Salle 1, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Jury : M. OLIVIER BOULNOIS, M. ALAIN DE LIBERA, M. CHRISTOPHE GRELLARD, Mme CATHERINE KOENIG-PRALONG, M. JOHN MARENBON, Mme IRENE ROSIER-CATACH, M. JACQUES VERGER

Le dossier d'habilitation comprend un mémoire de synthèse intitulé Grammaire, logique et philosophie naturelle au Moyen Âge : textes et disciplines en transitions (139 p.) ; un ouvrage collectif dirigé, Ad Notitiam ignoti. L’Organon dans la translatio studiorum à l’époque d’Albert le Grand, coll. Studia Artistarum 37, Turnhout, Brepols, 2013, 582 p ; deux volumes de recueils d’articles, le premier intitulé Sémantiques anciennes et médiévales du nom propre : grammaire, logique, noétique et noétique (395 p.), et le second Études d’histoire de la philosophie et de la logique (360 p.) ; et deux ouvrages inédits, le premier intitulé À l’école de la logique, l’essor de la logique comme norme intellectuelle sociale et anthropologique au XIIIe siècle (591 p.) et le second English commentaries on the De memoria et reminiscentia from the first half of the thirteenth century ; traditions and doctrines (204 p.).

Ce dossier envisage une variété de sujets, tous intéressés à l’histoire des corpus, en particulier du corpus aristotélicien, et à la constitution intellectuelle et scolaire des disciplines. Les travaux édités relèvent essentiellement d’une histoire doctrinale centrée sur quelques concepts importants de la philosophie médiévale, tels la signification et la référence des noms propre et la question de l’individualité, les théories de la mémoire, le modèle hylémorphique en philosophie naturelle et en logique, et la philosophie de la logique, tous envisagés sous l’angle des traditions textuelles, des transitions disciplinaires et des formats interprétatifs déployés par les penseurs anciens et médiévaux. Le premier ouvrage inédit, À l’école de la logique …, point d’aboutissement des travaux de l’auteure en histoire de la logique, offre une histoire sociale de la logique sous l’espèce d’une histoire de l’éducation logique intéressée à l’impact intellectuel, social, et anthropologique de la logique, selon une variété d’espaces institutionnels, disciplinaires, culturels et géographiques. Le second retrace, au travers de l’étude des commentaires anglais inédits au De memoria et reminiscentia de la première moitié du XIIIe siècle, la difficile acculturation de la philosophie naturelle d’Aristote lors de sa première réception universitaire à Oxford.