Ilario MOSCA

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mercredi 14 décembre 2016 - 09:30
Les Martelli de Florence et de Lyon. Stratégies et relations socioéconomiques à l'époque préindustrielle

M. Ilario MOSCA soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Jean-Claude WAQUET et M. Franco ANGIOLINI

Cotutelle : Université de Pise

  • EPHE Le France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 115
  • Jury : M. Franco ANGIOLINI, M. Sylvio DE FRANCESCHI, M. Francesco GUIDI BRUSCOLI, M. Jean-Claude WAQUET

Résumé

Consacrée à la famille Martelli de Florence, cette thèse porte sur les dynamiques internes à l’élite marchande du premier Âge moderne, envisagées sur la longue durée, entre le milieu du XIVe et la fin du XVIe siècle. Etude de cas, conduite à plusieurs échelles, elle place au centre de l’enquête les choix individuels et collectifs et les relations socio-économiques, qui sont saisis aussi bien aux échelles micro-historiques des individus et des groupes qu’aux échelles plus grandes des réseaux sociaux, politiques et économiques. Est analysée, en premier lieu, l’ascension sociale, politique et économique de la famille, ce qui permet d’en révéler les enjeux à la fois multiples et mouvants dans le temps. Le jeu d’échelles permet alors de dépasser une dichotomie réductrice, en termes de marginalisation et d’affirmation, et ainsi de saisir ce qui demeure de précarité dans cette famille « nouvelle ». En second lieu, l’étude sur la longue durée des dynamiques internes à la famille conduit à mettre en question l’idée d’une linéarité dans l’évolution des relations entre ses membres et de faire ressortir de complexes articulations entre continuités et changements. La notion même de famille semble faire problème, au regard des stratégies particulières dont elle fut l’enjeu. Enfin, à partir du XVIe siècle, l’étude se concentre sur l’une des branches des Martelli, avec un focus sur son implication dans le monde du négoce local et international. Sont alors examinées de très près les relations et les pratiques sociales et économiques intervenant entre les membres de cette branche, mais aussi à l’intérieur des compagnies marchandes dans lesquelles ils étaient intéressés, notamment à Lyon.

Abstract

The Martelli Family of Florence and of Lyon. Strategies and Socio-Economic Relationships in Pre-Industrial Age

This PhD-dissertation focuses on the internal dynamics of the Florentine merchant elite of the early modern era, basing on a case-study which covers different aspects of its development in the long term, from the middle 14th century to the end 16th century. Case study on different scales, the heart of the analysis are the individual and collective choices within the socio-economic relationships, taken on micro-historical level of individuals and groups, as well as in the broader context of social, political and economical networks. Firstly, the detailed scrutiny of social, political and economic ascension of the Martelli family allows to define its multiple and time-varying stakes. The scale-game enables to go beyond the simple interpretative dichotomies between marginalization and affirmation, providing a fuller insight into the aspects of precariousness of this «new» family. Secondly, the long-term study of internal dynamics within the Martelli family permits to question the linearity of evolution of these relations. Their complexity is investigated in order to determine which elements are constants and which should be considered as variables. As a consequence, the notion of family is being challenged and eventually considered in the framework of individual strategies. Finally, the case study focuses on a small family unit in the 16th century. The in-depth analysis of the relationships and socio-economic practices covers the members of the Martelli family, their involvement in local and international commerce, and the merchant-companies in which they were interested and the one based in Lyon in particular.