Guillaume HURPEAU

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
samedi 08 décembre 2018 - 09:00
Histoire du thé : Techniques culturales et de fabrication du thé à l'époque Edo

M. Guillaume HURPEAU soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Charlotte VON VERSCHUER

  • Sorbonne - 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris, escalier E, 1er étage, salle Gaston Paris (D064)
  • Jury : Mme Charlotte VON VERSCHUER, M. Daniel STRUVE, M. François LACHAUD, Mme Perrine MANE, M. Guillaume CARRE, Mme Annick HORIUCHI

Résumé

La majorité des études sur le thé au Japon se consacre à la cérémonie du thé. Dans cette étude, nous nous proposons au contraire d’analyser l’histoire du thé au Japon du strict point de vue des techniques de culture et de fabrication du thé à l’époque Edo (1600-1868). Dans un premier temps, l’étude se concentre sur l’histoire du thé au Japon depuis son apparition au VIIIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle. Cette partie abordera l’ensemble du développement de la filière du thé en s’attachant aux points suivants : l’évolution de la consommation du thé sur l’archipel, les différentes techniques de fabrication utilisées et enfin la mise en place des circuits économiques nécessaires au commerce intérieur du thé. Cette étude tentera de comprendre le passage d’une consommation par les élites à une consommation par l’ensemble de la population, ainsi que les implications de cette évolution. Dans un second temps, ce travail se focalisera sur l’étude des techniques de culture et de fabrication du thé à l’époque Edo. De multiples sources historiques sont examinées pour cela : comptes rendus de voyages de savants occidentaux, documents iconographiques divers, mais ce travail s’attache plus spécifiquement à l’analyse des nombreux traités agricoles de l’époque Edo. Ainsi, la description détaillée des différents procédés de fabrication de cette époque permet de comprendre les liens qu’il peut exister entre les différentes techniques, et de réfléchir aux modalités de création et d’amélioration des thés japonais.

Abstract

Most studies related to Japan’s tea are about the tea ceremony. On the contrary, in this study we are proposing to analyze the history of tea in Japan from the strict point of view of tea culture and manufacture’s techniques in the Edo period (1600-1868). First of all, the study focuses on the history of Japan’s tea from its emergence in the 8th century, up until the mid-19th century. This part will deal with the whole development of the tea sector, focusing on the following points: the evolution of tea consumption on the archipelago, the different manufacturing techniques used and finally the implementation of the economic systems, necessary to the domestic trade. This study is trying to understand the transition from the consumption by the elites only, to the consumption by the entire population, as well as the implications of this evolution. Finally, this study will focus on the study of tea’s culture and manufacture techniques during the Edo period. To do so, we will look at many historical sources: reports and diaries of Western travelers, various iconographic documents, but this thesis will mainly be focusing on the analysis of many agricultural treaties during the Edo period. Therefore, this detailed description of the various manufacturing processes of this period makes it possible to understand the existing links between the different techniques, and to think about the methods of creation and improvement of Japanese teas.