Gérard THEBAULT

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
lundi 16 décembre 2019 - 09:00
La création du plan de la ville hellénistique d'Europos-Doura (Syrie)

Gérard THEBAULT soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. François QUEYREL

  • Ecole Normale Supérieure, 29 rue d'Ulm, 75005 PARIS. Salle : Langevin
  • Jury : M. François QUEYREL, M. Lorenz BAUMER, M. Vincent MICHEL, M. Pierre LERICHE, Mme Hélène DESSALES, M. Dominique BRIQUEL

Résumé

Le plan de la ville d’Europos-Dura, ville fortifiée créée sur la rive occidentale de l’Euphrate par les Macédoniens au tournant des IIIe et IIe siècles av. n. è., se dissimule sous des vestiges laissés à l’abandon depuis l'an 256 de n. è. La ville est conquise par les Parthes en 113 avant n. è., puis par les Romains d’abord en 165, puis en 265. Ils installent alors leur camp dans la partie nord de la ville. Le plan des vestiges du lotissement intramuros dressé par la Mission de l’Université de Yale avant la seconde guerre mondiale a été complété et informatisé depuis 1986 par la Mission Franco-Syrienne d’Europos-Doura grâce à des levers de surface, des prospections géophysiques et des travaux archéologiques. Il est maintenant possible d’en étudier les caractéristiques géométriques de manière très précise, sans déformation ni sectionnement, sur les cinquante hectares que protège l’enceinte. Après l'observation d'une centaine de plans d'autres villes, hellénistiques et autres, l'étude géométrique conduit au plan original de la ville fortifiée et explique son évolution. Elle révèle certaines facettes du savoir-faire des arpenteurs mésopotamiens, macédoniens et romains. Elle décrit la manière dont l’organisation du lotissement s’appuie sur une trame géométrique régulière, tout en s’en éloignant, et montre comment les progrès des techniques d’arpentage ont marqué l’évolution du plan des villes créées ex nihilo.

Abstract

The city of Europos-Dura is a fortified city created on the western bank of the Euphrates by the Macedonians at the turn of the 3rd and 2nd centuries BC. The plan of the hidden city lies under remains left abandoned since 256 BC. The city was conquered by the Parthians in 113 BC and by the Romans first in 165 and then in 265. They set up their camp in the northern part of the city. The plan of the remains of the intramuros allotment drawn up by the Yale University Project before the Second World War has been completed and computerized since 1986 by the Franco-Syrian Mission of Europos- Dura through surface surveys, geophysical surveys and archaeological work. It is now possible to study its geometric characteristics with high precision, without deformation or sectioning, over the fifty hectares protected by the city wall. After comparing this plan with a hundred plans of other cities, Hellenistic among them, the geometric study shows the original layout of the fortified city and explains its evolution. It reveals some aspects of the savoir faire of Mesopotamian, Macedonian and Roman surveyors. It describes how the organization of subdivisions is based on a regular geometric grid, while remaining flexible, and how advances in survey techniques have marked the evolution of the plan of the cities created ex nihilo.