Gabriele CIFANI

Diplôme :
HDR
Date :
mercredi 18 décembre 2019 - 13:30

Gabriele CIFANI présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Ecole Normale Supérieure, Salle des actes, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
  • Jury : M. DOMINIQUE BRIQUEL, M. OLIVIER DE CAZANOVE, M. ALEXANDRE GRANDAZZI, M. VINCENT JOLIVET, M. STÉPHANE VERGER

L’économie de la Rome archaïque (VIIIe-IVe siècle av. J.-C.)

À partir de 2007, la crise économique mondiale a provoqué un débat théorique qui a eu un impact fort sur les recherches autour de l'économie du monde antique.
En effet, celle-ci s’était vue enlisée, entre les années 1970 et le début des années 1980, dans une querelle stérile entre primitivistes et modernistes. En ce qui concerne la Rome archaïque (VIIIe-IVe siècle av. J.-C.), on avait réduit son économie à un système fondé sur des dynamiques à caractère agricolo-pastoral et, le cas échéant, sur la notion de subsistance.
Grâce à une analyse scrupuleuse des productions, importations et exportations de produits artisanaux sur le territoire du Latium vetus, ce travail se propose de reconstruire un panorama bien plus complexe. L’objectif principal est de démontrer que l’économie de type agricolo-pastoral va de pair avec une riche activité commerciale, en particulier en Méditerranée occidentale, où Rome joue, au même titre que Marseille et Carthage, un rôle de première importance.