Eva PAUEROVA

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 12 septembre 2019 - 14:00
Les tragédies de Sénèque et leur réception dans le théâtre jésuite scolaire de la province tchèque aux XVIIe et XVIIIe siècles (1623–1773)

Mme Eva PAUEROVA soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Virginie LEROUX et M. Martin BAŽIL

Co-tutelle avec l'Université Charles de Prague

  • Faculté des Lettres Université Charles - nám. Jana Palacha 1/2 - 116 38 Praha 1. Salle : 300
  • Jury : Mme Virginie LEROUX, M. Jean-Frédéric CHEVALIER, M. Martin BAŽIL, Mme Magdaléna JACKOVÁ, M. Jirí PELÁN

Résumé

L’étude de la réception des tragédies de Sénèque dans le théâtre scolaire des jésuites de la province tchèque s’articule autour de trois axes : la description des mécanismes et des manifestations de passions ; l’enjeu pédagogique lié à la figure du tyran, avec l’attention portée également aux personnages féminins ; et l’image des divinités antiques. Elle est basée sur la comparaison des textes de Sénèque et des pièces provenant du théâtre scolaire de la Compagnie de Jésus. Le corpus est constitué de trois parties : les pièces imprimées de Carolus Kolczawa ; les pièces d’Arnoldus Engel, à la fois mises en scène et destinées à la publication par leur auteur ; et les pièces consacrées au personnage symbolique du baroque tchèque, le saint Jean Népomucène, représentées sur les tréteaux scolaires sans ambition d’être publiées. Les analyses sont précédées d’un aperçu de la réception du théâtre sénéquien en Europe, ainsi que d’une présentation du théâtre jésuite de la province tchèque et du corpus étudié.

Abstract

The study of the reception of Seneca’s tragedies in the Jesuit School theatre in the Bohemian province is focused on three aspects: the description of the mechanism and the expression of passions; the pedagogical issue linked to the figure of a tyrant, with an emphasis on female characters; and the image of pagan gods. The research is based on a comparison of Senecan tragedies and school plays from the Society of Jesus. The corpus consists of three parts: the printed plays of Carolus Kolczawa; the plays of Arnoldus Engel, both staged and intended for publication; and the plays devoted to John of Nepomuk, the emblematic saint of the Czech baroque period, which were not to be published. The analyses are preceded by an overview of the Senecan reception in the Early Modern Europe, the presentation of the Jesuit context and the studied corpus.