Denise GOULART

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Religions et systèmes de pensée
Date :
lundi 04 juin 2018 - 14:30
Les enjeux socio-politiques de l'action sociale et humanitaire dans la sphère religieuse : L'agence 'Youth with a Mission' en France et au Brésil

Mme Denise GOULART soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Jean-Paul WILLAIME

  • EPHE-Sorbonne – 54 rue Saint Jacques 75005 PARIS - Escalier U - Salle H627.
  • Jury : M. Jean-Paul WILLAIME, M. Patrick CABANEL, M. Emerson GIUMBELLI, Mme Blandine CHELINI-PONT, M. Yannick FER, M. Oscar SAEZ

Résumé

Dans cette étude nous proposons un parallèle entre le Brésil et la France, avec un focus sur les différences et ressemblances des enjeux au sein des deux sociétés, en ce qui concerne l’action sociale et ses formes d’expression dans le champ religieux. Cette question sera illustrée par l’étude des activités développées au sein de l’organisation missionnaire de tendance évangélique charismatique Youth With a Mission (YWAM), crée en 1960 par Loren Cunningham aux États-Unis et implantée dans les deux pays. Au travers d’un ensemble d’entretiens et d’une enquête comparative observant les dynamiques personnelles des missionnaires et les actions prosélytes parachurch, l’objectif est de comprendre la situation dans laquelle ces pays se trouvent aujourd’hui en fonction des stratégies prosélytistes intégrées au travail social. Nous nous sommes concentré sur l’analyse du rôle des acteurs évangéliques de YWAM, en tant qu’acteurs associatifs et partenaires dans le domaine de l’action sociale au sein d’États dans lesquels l’État Providence et la conception de la laïcité différent. Nous démontrerons que le choix de la politique sociale appliquée et les éléments qui ressortent de ce système sur les résultats pratiques du cadre de vie des populations des deux pays jouent un rôle sur la manière dont s’exprime la religion et se comportent ses membres, comme dans les moyens d’évangélisation et d’entraide. Dans cette dynamique, nous verrons les implications des actions menées par l’organisation, les effets produits par une « collaboration » entre le religieux et la sphère sociale, et sa rencontre avec la logique des dispositifs juridicoadministratifs français et brésilien. Nous explorerons quelques pistes sur les nouvelles formes de sociabilité qui se sont présentées en termes religieux, de manières d’agir et de communiquer. Audelà du domaine socio-politique, la thèse s’intéresse aussi à la compréhension de l’insertion des jeunes dans les institutions religieuses en tant que professionnels de la foi, quittant un style de vie ordinaire pour un engagement religieux. Notre objectif est de comprendre qui sont ces jeunes, leurs historiques familiaux, leur trajectoires personnelles et comment cette nouvelle vie est perçue et vécue à travers leurs motivations.

Abstract

This research presents a comparative study of aspects of social action and forms of expression within the religious field within Brazil and France. The study focuses on the activities of Youth With a Mission (YWAM), an evangelical charismatic missionary organisation founded in the United States by Loren Cunningham in 1960 and now present in both France and Brazil. Through interviews and comparative observations of the interpersonal dynamics and parachurch proselytizing actions of the missionaries, the aim of the study is to understand the relative impact of the country contexts on the proselytizing strategies of of the organisation within its social work. We also analyse the role of the YWAM as social actors and state partners in the social sector, comparing the differing country context of secularism and the welfare state. In this analysis, we consider the issue of public-private collaboration produced by the convergence between YWAM's actions and the distinct legaladministrative contexts in Brazil and France. How do these convergences create innovative forms of social interactions, in terms of religion, social action, and communication? Beyond the socio-political domain, this thesis aims to study the immersion of youths within religious institutions as faith professionals by leaving an ordinary life for a religious commitment. The research analyses who these youths are, and how their family backgrounds and personal trajectories have motivated them to adopt this mode of life.