Arnaud BERTRAND

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
mercredi 20 décembre 2017 - 14:00
Formation et premiers développements de la commanderie de Dunhuang sous les Han occidentaux (IIème et Ier siècle av. J.-C.)

M. Arnaud BERTRAND soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Eric TROMBERT

  • Maison de l'Asie - 22 avenue du Président Wilson - 75116 Paris - Grand Salon
  • Jury : M. Eric TROMBERT, Mme Corinne DEBAINE-FRANCFORT, M. Etienne DE LA VAISSIERE, M. Alain THOTE, M. Enno GIELE

Résumé

Cette thèse concerne l’histoire, l’archéologie et la géographie historique de la Chine ancienne. Elle porte sur les formations des commanderies impériales formées aux frontières de la dynastie des Han occidentaux (206 av. J.-C. – 9 apr. J.-C.). À la charnière des IIe et Ier siècles av. J.-C., le maintien des territoires conquis passait par une stratégie impériale complexe allant d’une phase d’occupation militaire jusqu’à la mise en place d’une politique migratoire de populations civiles issues du centre de l’empire. En nous concentrant sur Dunhuang (province du Gansu), la plus lointaine des commanderies formées aux marches occidentales du territoire, nous suivons localement ces stratégies d’acquisition et d’occupation. L’analyse se fonde sur les missions de terrain menées par l’auteur, sur la relecture des Histoires dynastiques, la prise en compte des données matérielles issues des fouilles et prospections archéologiques et l’exploitation de sources épigraphiques inédites. Par le biais d’une nouvelle méthodologie, nous parvenons à individualiser son développement au sein d’un territoire situé au carrefour commercial et diplomatique avec les royaumes et cultures centre-asiatiques. De la mise à jour de sa cartographie antique et de sa chronologie, il résulte une révision complète des premières phases de développements des principaux centres administratifs militaires et civils de Dunhuang.

Abstract

This dissertation centers on the history, archeology and historical geography of Early China. It examines the steps of establishment of the imperial commanderies founded in the vicinity of the Western Han dynasty boundaries (206 BCE – 9 AD). At the turn of the second and the first centuries BCE, the imperial strategical efforts made to stabilize of newly conquered territories passed through a complex system. Starting from the military occupation il lead to the migration of populations from the center of the empire. Focusing on Dunhuang (Gansu Province) – the westernmost commandery established with the Empire borders – we follow at regional scale those strategies of conquest and occupation. In addition of various fieldwork performed by the author, this research is based on a different approach of the Dynastic Histories, the use of archaeological data and the exploitation of untrodden epigraphic material. By using a new methodology, we have managed to individualize its development within a territory located at the crossroads of commercial and diplomatic highways with the Central-Asian kingdoms and cultures. As a result of its cartography and chronology being put up to date, we have obtained a complete revision of the first steps of organization of the main military and civilian centers of Dunhuang.