Anne-Marie QUILLET

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 17 décembre 2015 - 14:00
Le Samavidhanabrahmana dans la tradition samavédique : Etude et traduction

Mme Anne-Marie QUILLET soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Jan E. M. HOUBEN

  • EPHE Le France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Salle 117
  • Jury : M. Sylvain BROCQUET, M. Jan E. M. HOUBEN, M. Alexander LUBOTSKY, M. Asko PARPOLA, M. Georges-Jean PINAULT

Résumé

La thèse présente en premier lieu l'historique de la découverte du texte, les sources textuelles, les différentes éditions et commentaires du sāmavidhānabrāhmaṇa. La partie succédante de l'étude expose le corpus du sāmaveda qui, à ce jour, compte cent sāmagrantha avec une recension la plus complète possible et une présentation de chaque œuvre. Puis quelques notions-racines sont revisitées afin de mieux circonscrire le pouvoir d'expression du Mot intuitif dans son application sāman. La manière dont s'exécute le stotra, cette louange chantée, est décryptée jusqu'à son emploi particulier dans le yajña et la place de l'udgātṛ. S'il est des variantes justifiées entre les deux sam̐hitā (ṛc, sāma) celles-ci sont relevées pour leur pertinence au texte, puisque chaque résultante de l'action est déclenchée par le chant de l'ardent. Un examen de l'éthique de vie, l'art de vie, la biosphère, l'environnement sociétal et économique du quotidien qui émane de ce texte indatable, permet de saisir aussi l'évolution de la culture indo-iranienne depuis la proto-histoire dans sa tradition orale. En dernière partie de ce volume est présentée la composition textuelle du sāmavidhānabrāhmaṇa. Un accent est mis tout particulièrement sur ses traits remarquables. Les études historiques, philologiques et épistémologiques sont revisitées au regard de leur contexte. Le volume se clôt par le chapitre douze portant sur les questions ouvertes soulevées par le texte. Le deuxième volume présente le texte sanskrit des trois éditions du sāmavidhānabrāhmaṇa, texte devanāgarī en mode continu et translittéré en mode padapāṭha reconstruit.

Abstract

The Sāmavidhānabrāhmaṇa in the sāmavedic tradition

The thesis first presents the history of the discovery of the text, the textual sources, the different editions and comments on sāmavidhānabrāhmaṇa. The succeeding part of the study presents the corpus of the sāmaveda which, to date, counts hundred sāmagrantha in the most comprehensive review possible and a presentation of each work. Then a few basic concepts are revisited in order to define in a better way the power of expression of the intuitive Word in its application sāman. The ways and means the stotra is executed, this chanted praise, is decrypted unto its specific employment in the yajña and the udgātṛ in his place. If there have been justified variations between the two sam̐hitā (ṛc, sāma), these have been taken up as regards their relevancy throughout the text, since each resultant of action is triggered by the chant of the ardent one. A review of the ethics of life, the art of life, the biosphere, the societal and economic environment of everyday life that emerge from this undatable text also allows us to capture the evolution of the Indo-Iranian culture since the proto-history in its oral tradition. In the final part of this volume is presented the textual life of the sāmavidhānabrāhmaṇa. Emphasis is specially laid on its remarkable traits. The historical, philological and epistemological studies are reconsidered from their context. The volume ends with chapter twelve which deals with open questions raised by the text. The second volume presents the Sanskrit text of the three available editions of sāmavidhānabrāhmaṇa, continuous devanāgarī text, and then transliterated in reconstructed padapāṭha mode.