Anita RUSO

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 15 décembre 2016 - 09:00
Les architectes au service de la République de Raguse de 1667 à 1808 et leurs impacts sur l'art de bâtir de la ville de Dubrovnik

Mme Anita RUSO soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Sabine FROMMEL et Mme Jasenka GUDELJ

Cotutelle : Université de Zagreb

  • EPHE Le France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 103
  • Jury : M. Jean-François BELHOSTE, M. Federico BELLINI, Mme Sabine FROMMEL, Mme Jasenka GUDELJ, M. Miljenko JURKOVIC

Résumé

Après le séisme qui frappa la région de la République de Raguse en 1667, Dubrovnik (ancienne Raguse), sa ville capitale, connut une forte immigration architecturale d’origine romaine et, dans un seul cas, vénitienne, principalement composée d’ingénieurs et d’architectes. Après avoir tenté de retracer l’histoire des relations artistiques et diplomatiques entre la République de Raguse et les Etats de la péninsule apennine, qui remontent au XIIIe siècle mais qui connurent leur apogée après le grand séisme de 1667, cette étude se penche sur le rôle des architectes étrangers dans le cadre de l'administration publique de la République de Raguse et sur l’impact qu'ils eurent sur l'architecture de la ville. Malgré le fait qu'un bureau officiel des architectes n'existait pas au sein des institutions publiques, nous pouvons retracer les comportements habituels du commanditaire, le Sénat de la République, dans le processus du recrutement des architectes étrangers. Ainsi, les mêmes modèles de coopération entre les architectes et le commanditaire, répétés au cours des siècles, témoignent d'un système stable, traditionnel, qui resta inchangé jusqu'à la fin de la République en 1808. Dans cette recherche, l’accent a été mis sur l'architecture représentative de la ville de Raguse ainsi que sur tous les chantiers qui étaient sous le contrôle de la République. Enfin, les migrations artistiques entre Rome et Raguse durant la deuxième moitié du seicento et pendant le settecento furent mises en parallèle en suivant le même phénomène qui eut lieu dans la ville de La Valette à Malte et dans la région Val di Noto en Sicile.

Abstract

Architects at the service of the Republic of Ragusa from 1667 to 1808 and their impact on the art of building in the city of Dubrovnik

After the earthquake that struck the region of the Republic of Ragusa in 1667, Dubrovnik (formerly Ragusa), its main city, experienced a strong architectural immigration of Roman origins (and in only one case, Venetian). After attempting to trace the history of artistic and diplomatic relations between the Republic of Ragusa and the authorities of different states of the Apennine peninsula which reached their peak after the great earthquake of 1667, this study examines the role of foreign architects in the context of public administration of the Republic of Ragusa and the influence they had on the architecture of the city. Although the architects did not have their formal office within public institutions, the usual behavior of the Senate of the Republic in the process of recruitment of foreign architects shows us that same patterns of cooperation between architects and sponsor were repeated over the centuries. Therefore, we use them as strong evidences that show a stable and traditional system, which remained unchanged until the end of the Republic in 1808. In this research, the focus was on the representative architecture of the city of Ragusa and on all building sites which were under the control of the Republic. Finally, artistic migrations between Rome and Ragusa in the second half of seicento and during settecento were compared with the same phenomenon that took place between the city of Valletta in Malta and Rome and between the region Val di Noto in Sicily and Rome.