Angela COSSU

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
samedi 14 décembre 2019 - 14:00
Les florilèges prosodiques et la transmission des poètes latins au Moyen Âge

Angela COSSU soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Anne-Marie TURCAN-VERKERK et de M. Ernesto STAGNI

Co-tutelle avec l'Université de Pise (ITALIE)

  • Ecole française de Rome - Piazza Navona, 62 - 00186 Roma (ITALIE)
  • Jury : Mme Anne-Marie TURCAN-VERKERK, M. Ernesto STAGNI, M. Paolo CHIESA, M. Paolo Farmhouse ALBERTO, M. Vito SIVO, M. Jean-Yves TILLIETTE

Résumé

Dès les IIIe-IVe s., la sensibilité des latinophones à la quantité des syllabes s'était progressivement perdue. La connaissance de la prosodie étant cruciale pour la lecture et la composition en latin, les médiévaux conçurent la solution des florilèges prosodiques, des recueils fonctionnels à l'apprentissage, composés de vers latins classiques et médiévaux, tirés des auteurs scolaires (Virgile, Ovide, Perse, Juvénal Stace, Prudence, etc.). Instruments à la fois d'enseignement et d'apprentissage, ces florilèges ont été transmis en 6 recueils différents à partir du IXe siècle. Cette thèse porte sur l'édition critique de ce corpus, base solide pour une nouvelle étude sur l'origine de ces instruments, leurs compilateurs et les milieux d'utilisation. L'édition sera le point de départ pour étudier la circulation des poètes latins au Moyen Age, mettant en lumière les réseaux de la transmission textuelle et les pratiques culturelles liées à la poésie latine.

Abstract

From the 3th and 4th century of our age, the quantitative rhythm of the Latin language changed into an accentual rhythm, and the perception for the syllabic quantity of Latin words disappeared. Since knowledge of prosody is crucial for reading and writing in Latin, Medieval school teachers invented the prosodic florilegia, i.e. lists of classical and Medieval Latin verses from the most studied authors (Vergil, Ovid, Persius, Juvenal, Statius, Prudentius, etc.). Today we possess 6 different florilegia from the 9th century, which are both teaching and learning tools. My thesis consists of a critical edition of the corpus of the florilegia which endeavours to be a solid base for further study of these texts, of their compilers, and of the context in which they were used. The present critical edition will also be the starting point for investigating the circulation of Latin poets in the Middle Ages, and for highlighting networks of textual transmission and cultural practices connected to Latin poetry.