Andrei Constantin TIMOTIN

Diplôme :
Diplôme post-doctoral
Date :
samedi 30 janvier 2016 - 09:30
Ὁμιλεῖν θεῷ. La prière dans la tradition platonicienne, de Platon à Proclus

M. Andrei Constantin TIMOTIN présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention du diplôme de post-doctorat de l'EPHE

  • Sorbonne - 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris - Escalier E, 1er étage - Salle Gaston-Paris, D064
  • Jury : Mme MARIE-ODILE BOULNOIS, M. LUC BRISSON, M. PHILIPPE HOFFMANN, M. LAURENT PERNOT

Résumé

La présente étude a pour objet la prière en tant que catégorie de la pensée religieuse platonicienne d’expression grecque, de Platon à Proclus. Les principales notions grecques exprimant la prière dans les textes qui font l’objet de cette analyse sont εὐχή, δέησις, λιτανεία et ἱκετεία. En suivant un plan chronologique où à chaque auteur est consacré un chapitre à part (Platon, l’auteur anonyme du Second Alcibiade, Maxime de Tyr, Plotin, Porphyre, Jamblique, Proclus), cette étude a néanmoins l’ambition de faire ressortir les liens et les convergences thématiques qui se dégagent au long de la tradition platonicienne. Plusieurs catégories de problèmes structurent, de manière transversale, l’enchaînement chronologique des chapitres : la relation de la réflexion sur la prière avec les critiques et les interprétations philosophiques des cultes traditionnels (notamment du sacrifice et de la divination oraculaire), avec la doctrine de l’impassibilité divine et les conceptualisations philosophiques des émotions religieuses, avec les explications philosophiques du fonctionnement de l’astrologie et de la magie, avec les doctrines néoplatoniciennes de l’âme, avec les conceptions philosophiques de l’intériorité et enfin avec la description théologique du réel dans le néoplatonisme tardif.

Abstract

Ὁμιλεῖν θεῷ. Prayer in the Platonic Tradition, from Plato to Proclus

This research studies prayer as a category of the Platonic religious thought, from Plato to Proclus. The main Greek notions expressing prayer in the texts analysed are εὐχή, δέησις, λιτανεία and ἱκετεία. Following a chronological order where each author is devoted a separate chapter (Plato, the anonymous author of the Second Alcibiades, Maximus of Tyre, Plotinus, Porphyry, Iamblichus, Proclus), this study has nevertheless the ambition to bring out the links and the thematic similarities that emerge throughout the Platonic tradition. Several categories of problems structure the chronological sequence of chapters transversely: the relationship of the reflection on prayer with the critical and philosophical interpretations of traditional cults (especially the sacrifice and the oracular divination), with the theory of the divine impassibility and the philosophical conceptualizations of religious emotions, with the philosophical explanations of the functioning of astrology and magic, with the neo-Platonic doctrines of the soul, with the philosophical ideas of interiority, and finally with the theological description of the reality in late Neoplatonism.