Andrea DE PASQUALE

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 22 octobre 2015 - 12:00
Jean-Baptiste Bodoni, imprimeur d'Europe

M. Andrea DE PASQUALE soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Frédéric BARBIER

  • École nationale des chartes - 65 rue de Richelieu, 75002 PARIS - Salle Léopold Delisle
  • Jury : M. Frédéric BARBIER, Mme Lodovica BRAIDA, M. Pedro M. CATEDRA, Mme Marisa DEAECTO, M. Jean-Michel LENIAUD, M. Istvan MONOK

Résumé

Jean-Baptiste Bodoni (1740-1813) est l’un des imprimeurs les plus célèbres du monde occidental et, pour l’Italie, le dernier représentant de la « Typographie d’Ancien Régime » en même temps que le premier des « modernes ». Il a en effet été le dernier capable de dessiner, graver et fondre lui-même ses caractères, tout en exerçant conjointement l’imprimerie et la librairie. Après lui, l’industrialisation du livre commence : les activités qu'il réunissait dans son entreprise, selon la tradition remontant à la naissance de l’imprimerie, se scindèrent sans retour, tandis que la production imprimée s’adressait désormais à la fois à des marchés plus vastes et à des publics différents et plus larges. Les tirages de masse s'accompagnèrent d'une baisse de la qualité et d'une plus grande banalité du style. Grâce à Angelo Pezzana, directeur de la Bibliothèque de Parme au XIXème siècle, les outils utilisés par Bodoni pour fabriquer les caractères, mais aussi ses archives et une collection complète des volumes produits par son atelier, ont été conservés jusqu’à nos jours. Il est donc possible de reconstruire la vie de Bodoni, en insistant notamment sur ses rapports avec les cours d’Europe et avec le marché de la bibliophilie, sur les conditions et les pratiques de travail dans la fonderie de caractères et dans l’imprimerie, et sur la genèse des ouvrages les plus célèbres. La fortune qui a été la sienne remonte aux décennies qui suivent sa disparition et se prolonge jusqu’à aujourd’hui, où les caractères Bodoni sont utilisés dans les graphismes publicitaires et dans les revues, ainsi que pour les marques de mode. Ils sont, toujours, des symboles de l’élégance, de la simplicité, et en même temps du luxe et de l’italianité.

Abstract

Giambattista Bodoni, printer of Europe

Giambattista Bodoni (1740-1813) is one of the most famous printers of the western world and, for Italy, the last representative of the "Ancien Régime Typography" at the same time as the first "modern" . It has indeed been able to make his own characters while exercising together printing and book trade. After him, the industrialization of the book begins: the activities he met in his company, according to tradition dating back to the birth of printing, divided without return, while print production is now addressed to both larger markets and different and wider audiences. Mass prints were accompanied by a decline in quality and of greater banality of style. With Angelo Pezzana, director of the Library of Parma in the nineteenth century, the tools used by Bodoni for making type, but also its archives and a complete collection of volumes produced by his typography, have been preserved until today. It is therefore possible to reconstruct Bodoni of life, with particular emphasis on its relations with the courts of Europe and the market for bibliophile, on the conditions and labor practices in the foundry of characters and in printing, and the genesis of the most famous works. His fortune follow his death and continues until today, where Bodoni characters are used in graphics and for publications and magazines, as well as for fashion brands. They are always, symbols of elegance, simplicity, and at the same time of the luxury and of the Italian style.