Soutenir sa thèse

Lorsque la thèse est achevée, le directeur de thèse engage la procédure de soutenance (au plus tard 12 semaines avant la date envisagée).

L’initiative de présenter le candidat en soutenance appartient au directeur de thèse. Celui-ci propose au responsable de mention de l’École doctorale deux rapporteurs préliminaires et la composition du jury. C’est uniquement après avoir reçu les rapports préliminaires – dont le candidat reçoit copie – que le président de l’EPHE peut autoriser la soutenance sur avis du directeur de l’École doctorale. La date de soutenance est fixée en accord avec le directeur de thèse et les membres du jury.

La soutenance est publique sauf dérogation. Elle fait l’objet d’un rapport établi et signé parle président du jury. Le rapport précise la nature de la mention éventuelle et les conditions dans lesquelles elle a été attribuée.

Le résultat proclamé après la soutenance est notifié par un certificat provisoire. Le diplôme définitif n’est établi que lorsque toutes les prescriptions du jury ont été prises en compte.