Présentation

Conformément à la vocation originelle de l’EPHE, l’École doctorale veille au principe d’une formation élargie à la recherche : des travaux pratiques (ateliers), séminaires, conférences, stages et cours méthodologiques et d’initiation complètent les recherches menées par chaque doctorant. Le but poursuivi est l’acquisition d’une autonomie scientifique nécessaire aux évolutions futures des métiers du savoir. L’École doctorale facilite ainsi le travail personnel des doctorants, suscite leur participation active et favorise leur insertion dans le monde de la recherche en leur apportant les aides financières dont ils pourraient avoir besoin, en stimulant et en soutenant l’organisation de manifestations scientifiques (journées d’études, colloques) auxquelles ils prennent part, et en encourageant la publication de leurs travaux. Les doctorants de l’Ecole doctorale sont intégrés dans les équipes de recherche de l’EPHE.

Le fonctionnement de l’École doctorale de l’EPHE est régi par l’arrêté du 7 août 2006. Conformément à l’art. 10 de cet arrêté, elle est dirigée par un enseignant-chercheur habilité à diriger les recherches assisté d’un conseil. Son directeur est nommé par le président de l’EPHE après avis du conseil de l’École doctorale et du conseil scientifique. Il est secondé par un bureau.

L’École doctorale 472 est dirigée depuis 2014 par Vincent GOOSSAERT, directeur d’études à l’EPHE.

Elle comprend 242 membres, dont 200 directeurs d’études et maîtres de conférences habilités de l’EPHE, ainsi que 42 membres extérieurs (voir liste ci-contre). Elle encadre environ 600 doctorants, pour une centaine de soutenances par an.