Partir étudier à l'étranger - Master

Cette rubrique concerne uniquement les étudiants inscrits en Master à l'EPHE qui souhaitent effectuer un séjour d’études ou de recherche ou un stage à l’étranger.

Les conditions de participation à un programme de mobilité internationale :

  • être inscrit à l’EPHE et s’être acquitté des droits d’inscription ;
  • être sélectionné par son tuteur pédagogique.

Aide financière : elle n’est pas automatique. Le choix des candidats, confié à une commission de sélection, s’appuie sur le projet de l’étudiant et dépend du nombre de bourses disponibles.

Validation : il est possible d’acquérir des crédits ECTS (European Credit Transfer System) correspondant aux enseignements suivis dans un établissement étranger.

Délais : il est recommandé de faire acte de candidature entre 6 mois et 1 an avant le début du séjour.

« Mobilité de l’enseignement supérieur » Erasmus+

Cette bourse ne permet pas de financer une mission de recherche.

L'étudiant projetant une mobilité d’études ou de stage Erasmus+ est invité à prendre contact avec son tuteur pédagogique ou directeur de thèse, avec le coordinateur scientifique de l’échange et enfin avec le Service des relations internationales.

Dates-limites de candidature à l’EPHE : fin avril au plus tard pour les séjours au premier semestre de l’année N+1, fin septembre au plus tard pour le second semestre de l’année N+1.

Critères d’éligibilité :
- être accueilli dans un établissement partenaire de l’EPHE pour les mobilités d’études ;
- suivre des cours ou des séminaires dans le cas d’une mobilité d’études ;
- ne pas dépasser 12 mois de mobilité Erasmus+ (étude et stage) par cycle d'études.

L'étudiant inscrit en programme Erasmus+ bénéficie de conditions privilégiées :
- dispense des frais d’inscription dans l’établissement d’accueil ;
- insertion plus rapide au sein de l'établissement partenaire ;
- bourse mensuelle (200 à 250€ pour une mobilité d'étude et 350 à 400€ pour une mobilité de stage : un complément peut être alloué par le Service des relations internationales ; cumulable avec d’autres aides sur critère social) ;
- séjour modulable de 3 à 12 mois pour une mobilité d'études et de 2 à 12 mois pour une mobilité de stage.

Le nombre d'allocations varie chaque année en fonction du nombre global de demandes et du budget de l'Agence française Erasmus+ gestionnaire du programme au niveau national.

Se reporter à la rubrique Programme Erasmus+

« Mobilité internationale de crédit » Erasmus+

La mobilité internationale de crédit Erasmus+ permet à l’étudiant inscrit à l’EPHE d’effectuer un séjour d’études dans un établissement étranger ayant un projet thématique commun en place avec l’EPHE. Le nombre de bourses de mobilité disponibles fait l’objet d’une annonce en ligne. Après appel à candidatures et recommandation des tuteurs pédagogiques ou des directeurs de thèse, la sélection des étudiants est effectuée par les responsables des formations qui sont concernées par le projet de mobilité. Les bourses financées grâce à la subvention européenne couvrent forfaitairement les frais de voyage et de subsistance.

Aide à la mobilité internationale étudiante (AMIE) du Conseil régional d’Île-de-France

- sur critère social : le quotient familial doit être inférieur à 19 190 € ;
- mobilité de 1 à 10 mois (départ en juin au plus tard) ;
- bourse modulable : de 250 à 450 € par mois ;
- accueil : obligatoirement dans un établissement partenaire de l’EPHE ;
- suivi de cours ou de séminaires avec délivrance d’attestations ;
- les dossiers de demande peuvent être déposés à tout moment au cours de l’année universitaire.