Partir étudier à l'étranger - Doctorat

Cette rubrique concerne uniquement les doctorants souhaitant effectuer un séjour d’études ou de recherche ou un stage à l’étranger.

Les principes d’un programme de mobilité internationale :

  • être inscrit à l’EPHE et à jour des droits d’inscription ;
  • être sélectionné par son directeur de thèse ;
  • aide financière : elle n’est pas automatique. Le choix des candidats, confié à une commission de sélection, s’appuie sur le projet de l’étudiant et dépend du nombre de bourses disponibles ;
  • validation : il est possible d’acquérir des crédits ECTS (European Credit Transfer System) correspondant aux enseignements suivis dans un établissement étranger ;
  • délais : il est recommandé de faire acte de candidature entre 6 mois et 1 an avant le début du séjour.

Cotutelle internationale

Pour l'élaboration de la convention de cotutelle : contacter la Direction de la recherche et des relations internationales (DRRI) - Service des relations internationales

Pour l'inscription administrative et pédagogique : contacter la Direction des enseignements et de la vie étudiante (DEVE)

La signature d'une convention de cotutelle ne dispense pas de l'inscription administrative annuelle auprès de la Direction des enseignements et de la vie étudiante (DEVE) dans les délais de rigueur.

Modèles-types de convention : contacter le Service des relations internationales pour la phase de négociation d'une convention

« Mobilité de l’enseignement supérieur » Erasmus+

Cette bourse ne permet pas de financer une mission de recherche.

L'étudiant projetant une mobilité d’études ou de stage Erasmus+ est invité à prendre contact avec son tuteur pédagogique ou directeur de thèse, avec le coordinateur scientifique de l’échange et enfin avec le Service des relations internationales.

Dates-limites de candidature à l’EPHE : fin avril au plus tard pour les séjours au premier semestre de l’année N+1, fin septembre au plus tard pour le second semestre de l’année N+1.

Critères d’éligibilité :
- être accueilli dans un établissement partenaire de l’EPHE pour les mobilités d’études ;
- suivre des cours ou des séminaires dans le cas d’une mobilité d’études ;
- ne pas dépasser 12 mois de mobilité Erasmus+ (étude et stage) par cycle d'études.

L'étudiant inscrit en programme Erasmus+ bénéficie de conditions privilégiées :
- dispense des frais d’inscription dans l’établissement d’accueil ;
- insertion plus rapide au sein de l'établissement partenaire ;
- bourse mensuelle (200 à 250€ pour une mobilité d'étude et 350 à 400€ pour une mobilité de stage : un complément peut être alloué par le Service des relations internationales ; cumulable avec d’autres aides sur critère social) ;
- séjour modulable de 3 à 12 mois pour une mobilité d'études et de 2 à 12 mois pour une mobilité de stage.

Le nombre d'allocations varie chaque année en fonction du nombre global de demandes et du budget de l'Agence française Erasmus+ gestionnaire du programme au niveau national.

Se reporter à la rubrique Programme Erasmus+

« Mobilité internationale de crédit » Erasmus+

La mobilité internationale de crédit Erasmus+ permet à l’étudiant inscrit à l’EPHE d’effectuer un séjour d’études dans un établissement étranger ayant un projet thématique commun en place avec l’EPHE. Le nombre de bourses de mobilité disponibles fait l’objet d’une annonce en ligne. Après appel à candidatures et recommandation des tuteurs pédagogiques ou des directeurs de thèse, la sélection des étudiants est effectuée par les responsables des formations qui sont concernées par le projet de mobilité. Les bourses financées grâce à la subvention européenne couvrent forfaitairement les frais de voyage et de subsistance.

Aide à la mobilité internationale des doctorants (AMID) du Conseil régional d’Île-de-France

L’aide à la mobilité des doctorants vers l’étranger est individuelle. Elle s’adresse aux jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales, sans condition de nationalité, inscrits en première ou deuxième année de thèse, lors de l’année universitaire 2015-2016, dans l’un des laboratoires des écoles doctorales implantées en Île-de-France :

- la priorité est donnée aux candidats bénéficiant de ressources limitées et aux candidats en cotutelle internationale ;
- bourse utilisée sur toute la durée restante de la thèse, sans toutefois pouvoir excéder 3 ans à compter de la date d’attribution ;
- bourse de 4000 € au maximum ;
- couverture de dépenses engendrées par toute mobilité à l’étranger: études de terrain, stages, séjours d’études, participation à des séminaires et colloques internationaux (à l’exclusion des frais d’inscription) ;
- la candidature doit être déposée auprès de l’École doctorale de l’EPHE, qui gère l’ensemble de la procédure ;
- calendrier (sous réserve de modifications) : mise en ligne de l’appel à candidatures en juin, envoi des dossiers de candidatures par l'Ecole doctorale au Conseil régional d'Île-de-France début septembre, notification des résultats aux candidats début décembre ;
- les informations relatives à ce programme, ainsi que le dossier de candidature en ligne, sont disponibles sur le site du Conseil Régional d’Île-de-France : www.iledefrance.fr.

Contacter l’École doctorale

Programme Vinci de l’Université franco-italienne (UFI)

L’objectif de l’appel à projets Vinci est de favoriser l’intégration des systèmes d’enseignement supérieur français et italien, contribuant au processus d’harmonisation de la formation universitaire en Europe :

- Des aides à la mobilité pour thèses de doctorat en cotutelle
Candidature présentée par un doctorant inscrit en France et en Italie, au maximum en deuxième année de doctorat, ayant une convention de cotutelle signée depuis moins d’un an. Le financement est destiné à couvrir les frais de mobilité entre la France et l’Italie. Les dépenses éligibles sont les déplacements France-Italie et Italie-France, les frais d’hébergement et de restauration en Italie.

Contacter le Service des relations internationales

- Des contrats doctoraux pour thèses en cotutelle / Borse triennali di Dottorato in cotutela
Candidature présentée par le Directeur de l’École doctorale principale pour l’attribution d’un contrat doctoral / borsa triennale de trois ans à un doctorant inscrit en cotutelle, après sélection.

Contacter l’École doctorale

www.universite-franco-italienne.org

« Soutien aux cotutelles » de l'Université franco-allemande (UFA)

L'objectif du soutien de l'UFA est de fournir une aide aux doctorants qui préparent leur thèse dans deux établissements d'enseignement supérieur, l'un français et l'autre allemand, sous la responsabilité de deux directeurs de thèse (un directeur de thèse dans chacun des deux pays), en vue d'obtenir, après une soutenance unique, le grade de docteur français et allemand.

Contacter le Service des relations internationales

www.dfh-ufa.org