Jean WINAND

19 mai - 16 juin 2017

Université de Liège (Belgique)

Directeur d'études invité

donne quatre conférences sur le thème :

Mouvement, déplacement, transfert en néo-égyptien. Une approche syntaxique, sémantique et typologique

affiche-dei-jean-winand.jpg

Jean Winand est professeur ordinaire, titulaire de la chaire d’égyptologie à l’université de Liège. Il est présentement doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres et membre du conseil d’administration de l’université. Ses centres d’intérêt sont les langues de l’Égypte pharaonique, principalement l’égyptien classique et le néo-égyptien, l’étude philologique et littéraire des textes, les systèmes d’écriture et la sémantique lexicale. Il a créé et co-dirige le projet Ramsès, une base annotée des textes néo-égyptiens. Il est co-fondateur et éditeur de la série Aegyptiaca Leodensia (Liège), co-éditeur de la série Handbook of Ancient Egyptian (Berlin), membre du comité scientifique de Lingua Aegyptia (Göttingen), de la Zeitschrift für ägyptische Sprache und Altertumskunde (Berlin). Ses principales publications sont Études de néo-égyptien. 1. La morphologie verbale (1992), Grammaire raisonnée de l’égyptien classique (1999, avec Michel Malaise), Temps et aspect en égyptien ancien (2006), Les hiéroglyphes (2013). Il a été lauréat du Prix quinquennal des Alumni de la Fondation universitaire (1998) et couronné du prix Anneliese Maier de la Fondation von Humboldt (2015). Il est membre de l’Académie royale de Belgique (2017).