Françoise VAN HAEPEREN

15 mars - 12 avril 2017

Université catholique de Louvain, Belgique

Directrice d'études invitée

donne quatre conférences sur le thème :

Étrangère et ancestrale. Mater Magna dans l'Occident romain

affiche-dei-van-haeperen.jpg

Françoise Van Haeperen est Professeure d’histoire romaine à l’Université catholique de Louvain (UCL). Aspirante du Fonds national (belge) de la recherche scientifique, elle a soutenu sa thèse sur le « Collège pontifical. Contribution à l’étude de la religion publique romaine (IIIe s. av.-IVe s. ap. J.-C.) » en 2001. Après un mandat post-doctoral auprès de ce même FNRS, elle a été recrutée à l’UCL. Ses recherches portent sur les religions polythéistes dans le monde romain occidental. Plus précisément, elles s’articulent autour de trois axes principaux. Les deux premiers, qui se recoupent partiellement, sont thématiques et couvrent un arc spatio-temporel plutôt vaste : Rome, l’Italie et ses provinces occidentales, sous la République et sous l’Empire. Ils portent sur les acteurs des cultes et leurs pratiques d’une part, sur les cultes dits orientaux d’autre part. Le troisième axe, intimement lié aux précédents, est ancré dans une réalité géographique bien particulière, celle du port de Rome, Ostie, qui, grâce à la richesse de sa documentation, permet une étude approfondie de la vie religieuse d’une cité antique, et ce du IIIe av. au Ve. ap. J.-C.