Aide aux projets étudiants et Aide sociale (FSDIE)

Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE) est une subvention abondée par une partie des droits d’inscription, destinée à soutenir d'une part, la réalisation de projets collectifs proposés par des étudiants, et d'autre part, à venir en aide aux étudiants dans une situation financière difficile.

Le FSDIE s’adresse aux étudiants, inscrits à l’EPHE en Master, Doctorat ou Diplôme de l’EPHE.

La commission FSDIE :

Elle se réunit deux fois par an pour examiner les projets et statuer sur l’aide financière accordée. Ses décisions sont validées par le Conseil d’Administration.
Elle comprend des représentants des étudiants, des représentants de l’administration et des personnalités extérieures.

Projets étudiants

Les types de projet susceptibles d'être subventionnés :

  • culturels : création d’une association, pièces de théâtre, courts-métrages, documentaires, concerts… ;
  • sportifs : création d’un club de sport, compétitions, critériums… ;
  • solidarité et humanitaire : voyages humanitaires, journées d’action.

Les critères permettant de prétendre à cette aide :

  • participation d’étudiants de l’EPHE ou d’autres universités ou établissements ;
  • retombées pour la communauté étudiante de l’EPHE ;
  • sérieux et faisabilité du projet ;
  • le projet ne doit pas concerner un seul étudiant dans le cadre de son travail de recherche (frais de mission).

Date limite du dépôt des candidatures : 14 novembre 2017

Aide sociale

Les étudiants font état de leur situation financière difficile sur présentation de justificatifs de ressources.

Comment obtenir une aide financière ?

Au cours de l'année universitaire la DEVE organise deux appels à projets. Le premier courant novembre et le second courant février. Vous devrez alors soumettre votre candidature via le formulaire FSDIE - Volet social.

Date limite du dépôt des candidatures : 7 novembre 2017

Projets financés par l'EPHE

Les projets collectifs retenus par la commission du FSDIE ont pour objet de faire rayonner l’EPHE au-delà de la sphère scientifique.
Les porteurs de projets, ambassadeurs des valeurs de l’EPHE jouent un rôle majeur dans le développement de la vie étudiante de l’établissement.
 

Illustration de projets financés


Exposition photo « Citadelle d’Erbil et sa région » qui s’est tenue en juin 2013 au bâtiment Le France. La thématique de cette exposition portait sur le patrimoine archéologique et historique du Kurdistan d’Irak. Environ 300 personnes se sont déplacées pour cette exposition. Le financement a notamment servi à l’achat du matériel nécessaire à l’accrochage, l’installation et la surveillance des panneaux ainsi qu’à la promotion de l’événement.
Porteur de projet : Federico DEFENDENTI – Doctorat RSP
Somme octroyée : 1500 €
Photos : Jean-Jacques HERR – Doctorat RSP


Soutien à l'association Simaïka Pacha, association loi 1901, visant à la préservation et à la conservation d'une réserve de matériel archéologique située au Caire. Grâce au financement du FSDIE les porteurs de projet se sont rendus au Caire pour une période de 2 semaines. Sur place, ils ont travaillé avec l'Institut français d'archéologie orientale à l'élaboration et à l'impression d'une plaquette destinée au mécénat (vignette ci-contre). Lors de leur séjour, ils ont rencontré à plusieurs reprises les membres d'institutions partenaires (Musée copte du Caire, Conseil Suprême des Antiquités) et obtenu un rendez-vous avec l'entrepreneur responsable de la construction d'un bâtiment qui devrait abriter les collections menacées.
Porteurs de projet : Loreleï VANDERHEYDEN – Doctorat HTD et Julien AUBER de LAPIERRE – Doctorat RSP
Somme octroyée : 2600 €
Participation de Marine Martin au festival du Grand Bivouac, à Albertville, en octobre 2012 (31 000 entrées). Pendant les deux journées réservées aux scolaires, elle a réalisé des animations autour de l'élevage de rennes en Sibérie. Elle a remporté le prix des premiers pas de l'Aventure du festival. Les fonds du FSDIE lui ont permis de financer des tirages grand format et l’achat de supports pour exposer.
Porteur de projet : Marine MARTIN – Master 1 Mention Sciences des religions et Société Spécialité Sciences Sociales des Religions
Somme octroyée : 1300 €
Photo : Marine MARTIN