Linguistique indo-européenne et typologie

linguistique-illustration.jpg

La spécialité a pour but d'offrir une formation complète et cohérente dans les méthodes de l'analyse linguistique, appliquées à des langues du monde de diverses familles linguistiques, étudiées à partir des sources textuelles (épigraphie, manuscrits) aussi bien qu'à partir des documents oraux recueillis par des enquêtes de terrain. Les enseignements de l'EPHE offrent une diversité unique en France de langues différentes : langues indo-européennes, égyptien, langues caucasiques, langues sémitiques, langues berbères, langues austronésiennes, etc. Ces langues peuvent être étudiées dans la perspective de la linguistique historique et comparative, appliquée notamment à des langues de la même famille, ou dans la perspective de la typologie, qui vise à établir des propriétés communes et généralisables du fonctionnement des langues.

L’EPHE est le seul endroit au monde dans lequel sont réunis autant de spécialistes des langues indo-européennes. Leur enseignement est une tradition qui remonte à la fondation même de la Section des sciences historiques et philologiques en 1868 : s’y sont illustrés des savants aussi prestigieux que Ferdinand de Saussure, Antoine Meillet, Emile Benveniste et Michel Lejeune. Il a donc semblé légitime d'offrir une spécialité de master où de jeunes linguistes puissent profiter d’une formation étendue en s’initiant aux systèmes spécifiques de langues génétiquement apparentées mais très éloignées dans le temps et l’espace : du gaulois au tokharien des confins chinois, du grec mycénien du IIe millénaire av. J.-C. au lituanien des catéchismes protestants.

Responsable : Georges-Jean PINAULT, directeur d'études

Les enseignements sont caractérisés en UE d’Apprentissage de la recherche (UE A), en UE Outils de la recherche (UE 0), en UE d’Initiation au parcours de recherche (UE I) et langues vivantes de communication.

Liste des unités d’enseignement :