Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions

ampo.jpg

La spécialité a pour but de donner aux étudiants, issus principalement des licences d'histoire, d'histoire de l'art, d'archéologie, de lettres classiques, de philosophie, d'hébreu et d'arabe, une connaissance complète de l'Antiquité, de la fin du IVe millénaire av. J.-C. jusqu'à l'Antiquité tardive. Elle porte sur l'ensemble des aires méditerranéennes et proche-orientales dans leurs dimensions linguistiques, historiques, philosophiques et religieuses (polythéismes  aussi bien que monothéismes).

Cette formation large, fondée sur des définitions renouvelées des disciplines, insiste sur les techniques de la recherche, notamment sur l'enseignement des sciences de l’érudition (paléographie, codicologie, épigraphie, papyrologie, numismatique, archéologie), ainsi que sur l’apprentissage des langues rares nécessaires à la recherche, aussi bien que sur la diversité des approches (philologiques, historiques, anthropologiques, philosophiques).

Responsable : Michel-Yves PERRIN, directeur d'études

Les enseignements sont caractérisés en UE d’Apprentissage de la recherche (UE A), en UE Outils de la recherche (UE 0), en UE d’Initiation au parcours de recherche (UE I) et langues vivantes de communication.

Liste des unités d’enseignement :