Section des Sciences religieuses

La section des Sciences religieuses (60 enseignants-chercheurs) étudie les faits religieux dans une perspective laïque. Ses recherches se définissent par l’objet qui les unit : les pratiques, discours et attitudes qui impliquent une relation avec des instances ou des puissances conçues comme transcendantes ou surnaturelles. Ces phénomènes qui mettent en œuvre la structure de la pensée et de l’action humaines sont envisagés en eux-mêmes, mais aussi du point de vue de leur inscription dans la vie politique, économique, matérielle, intellectuelle et linguistique des sociétés. Les recherches vont de l’Antiquité au monde contemporain et prennent en compte toutes les aires culturelles. La section regroupe un large éventail de disciplines adaptées à cette diversité : anthropologie, art et archéologie, droit, histoire, philosophie, sociologie.

La singularité de cette section unique en Europe par l’étendue et la multiplicité des domaines étudiés lui assure un rayonnement scientifique international et lui donne une place importante dans les réseaux d’étude et d’observation du fait religieux.