Fonds Paul Broca

Paul Broca (1824-1880), médecin, chirurgien, neurologue et anatomiste, également féru d’archéologie et d’ethnographie, est le père-fondateur de l’anthropologie (dite "physique") en Europe, discipline partagée entre biologie et humanités. Il est le créateur en 1857 du premier laboratoire de recherche et d’enseignement en anthropologie biologique au monde, qui rejoint l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), à sa création en 1868, au sein de sa IIIème section (Sciences naturelles et physiologie), dont Paul Broca fut un membre actif.

Un important fonds documentaire, remarquable par sa richesse et par sa diversité, a été constitué par Broca et ses successeurs, collaborateurs et élèves. Actuellement, le corpus du fonds d’archives du Laboratoire d’anthropologie biologique Paul Broca rassemble plus de 2000 documents originaux, incluant textes manuscrits et imprimés, tableaux, graphiques, dessins, cahiers, correspondances, notes manuscrites et photographies, datant de la période 1859-1988. Ces précieux documents présentent des intérêts multiples au plan épistémologique et historique, se situant, du fait de la personnalité du fondateur, Paul Broca, à un carrefour disciplinaire entre de nombreuses spécialités comme entre autres, la neurologie, l'anatomie, l'anthropologie, l'archéologie préhistorique et l'ethnographie. Ils retracent une partie de l’histoire de ces disciplines et témoignent de la naissance de l’anthropologie biologique en France, et de la vie de l’EPHE et de sa IIIème section depuis leur création.

Croquis Paul Broca  

Croquis réalisés par Paul Broca, à partir d’illustrations de William B. Carpenter (1852)  « Varieties of Mankind », dans Robert B. Todd (éd.), The Cyclopaedia of Anatomy and Physiology, vol. 4, pt. 2. Londres: Longman, Brown, Green, Longmans, & Roberts. 1849-1852.