Le tournant nominaliste de la théologie

lundi 24 - 10:00 - mardi 25 juin 2019 - 17:00

Recherches sur les Quodlibeta de Robert Holcot (v. 1330)

Colloque international

24-25 juin 2019

Salle du Duc Jean (Conseil Départemental)
4, place Marcel-Plaisant
18000 Bourges

Organisation : Christophe Grellard (EPHE-PSL) et Pascale Bermon (CNRS)

Robert Holcot, dominicain actif à Oxford dans les années 1330, est l’un des théologiens les plus importants du XIVe siècle. Influencé par la théologie nominaliste de Guillaume d’Ockham, dont il radicalise certaines thèses et en critique d’autres, il joue un rôle-clé dans les transformations de la théologie oxonienne, puis parisienne, où son œuvre est très vite connue et discutée. Il reste largement cité et discuté par les théologiens modernes de la seconde scolastique, notamment au sein de l’École de Salamanque.

Les questions quodlibétales, dont la date exacte est inconnue, abordent l’ensemble des problèmes théologiques débattus dans les années 1330. Elles permettent donc de se faire une idée précise de la physionomie des débats à la Faculté de théologie et d’identifier les transformations qui sont à l’œuvre dans cette période qui annonce déjà la Modernité. L’édition des quelque cent questions quodlibétales d’Holcot, présentée et discutée pour la première fois dans ce colloque, est l’étude d’un cas paradigmatique, qui, par son impact ultérieur, permet de saisir sur le vif les mutations intellectuelles et culturelles du Moyen Âge tardif.

affiche-holcot